Amin Chaachoo

Amin2

AMIN CHAACHOO

Amin Chaachoo est musicien et musicologue de la ville de Tétouan (Maroc). Après des études réalisées au Conservatoire National de Musique de Casablanca et au Conservatoire National de Musique et de Danse de Tétouan, Amin obtient Le Premier Prix en Musique Andalouse et, postérieurement, le Diplôme de Musique Andalouse et de Violon Andalou.

Antécedents familiaux

Les chroniques relatent que, sur les terres chrétiennes, les rois et seigneurs écoutaient la musique des andalous, avec admiration. En 1337, le roi Pedro IV convoqua un musicien andalou interprète de rabab, Juan II convoqua toute une famille de musiciens maures de Séville, et le musicien Mohammad Chacho joua dans les fêtes de Teruel en l’an 1443. (Poesía juglaresca y juglares – Ramón Menéndez Pidal. P 75. La Música Hispano-musulmana en Marruecos – Patrocinio García Barriuso. P 59).

Le nom de famille CHACHO est aussi localisé dans le livre de licences matrimoniales de 1598, qui se trouve dans l’archive du Arzobispado de Valence. Il s’agit de Pere (Pedro) CHACHO, mauresque de la zone mauresque de Tormos dans la province d’Alicante, dont le fils Francesc CHACHO, de la même region, se marie en 1598 avec Maria MASCOM, mauresque de la même région et fille de Pere (Pedro) MASCOM.

Autre branche des CHACHO apparait dans le village de Picassent, dans la province de Valence. Cette branche est documentée dans le Libro de los desarmes de moriscos de 1563, dans lequel étaient enregistrés les noms des pères des familles un par un. Dans ce livre, il est stipulé qu’au dit CHACHO, est confisquée une cape et une épée en 1563.

Au XIXe siècle, l’arrière grand-père Amin, Ahmed Chaachoo, interprétaitait l’oud dans le milieu le plus sélect de la ville de Tétouan, celui de Sidi Abdeslam Ibn Raissoun. De même, le frère de la grand-mère d’Amin est Abdelkrim Cherti, autorité indiscutable dans le legs musical algérien à Tétouan et maitre d’Abdessadaq Cheqara.

Sidi Ahmed Haddad, père du grand-père maternel d’Amin jouissait d’une belle voix et chantait dans la zaouia de Sidi Ali Ibn Raissoun. Le grand Mohammad Ibn al-Abbar, considéré comme étant la meilleure voix du XXe siècle à Tétouan et principale école d’Abdessadaq Cheqara était le cousin direct de la grand-mère maternelle d’Amin.

Finalement, le père d’Amin, Abdeslam Chaachoo, fût la cause principale de son penchant pour la Musique Andalouse. Le père a éduqué le fils dans l’amour de la tradition musicale andalouse et la profondeur exquise de la voix de Cheqara et du génie de Temsamani.

Trajectoire et formation

Parallèlement à sa formation académique, Amin poursuivit ses études traditionnelles de Musique Andalouse (aspect nécessaire pour acquérir l’authenticité) en compagnie des maîtres de ce domaine, tels Mohamed Ben Larbi Temsamani qu’il visitait fréquemment chez lui, et Ahmed Daylan, maitre incontesté de la Science Musicale au Maroc (premier musicologue marocain ayant obtenu le Diplôme de Maitre de Composition – Conservatoire supérieur de Madrid, 1961). En 1997, Amin constitua, en compagnie d’autres mélomanes de Tétouan, l’Association al-Haiek pour la recherche dans le patrimoine musical andalou. En 2002, il fonda le Club Tétouan-Asmir de la Musique, club spécialisé dans l’enseignement et la diffusion de la musique et de ses sciences.

En 2006, Amin fonda le Conservatoire de Musique « Founoun » où il enseigna la musique durant plusieurs années.

Son long séjour à Séville (Espagne) lui a fourni l’occasion de connaitre directement les musiques de l’Espagne, ses traditions et l’essence de la Musique Médiévale, très présente dans le panorama musical occidental. À Séville, Amin forma plusieurs musiciens en Musique Arabe et Musique Andalouse, donna plusieurs conférences musicologiques et est, actuellement, membre de cinq orchestres spécialisées en musique arabe, musique occidentale médiévale, musique flamenco et musique juive sépharade: Samarcanda, Caravazar, Zejel, Medialuna Flamenca.

105_0540 ZEJEL SEVILLA CaravasarRadio3 1

 

Parallèlement, Amin est le premier violoniste soliste de l’Orchestre du Conservatoire National de Musique et de Danse de Tétouan, principal orchestre de musique andalouse de la ville.

Orquesta de Tetuan 18-10-2008Sevilla

 

En 2013, Amin crée le Centre Tétouan-Asmir pour la Recherche Musicologique et la Conservation du Patrimoine Musical, centre dédié à la recherche musicale, à l’enseignement et à la conservation et récupération du patrimoine musical matériel et immatériel.

La même année, Amin crée à Malaga le premier orchestre de Musique Andalouse formé par des musiciens espagnols autochtones: L’Orchestre Andalou de Malaga, formé par de jeunes musiciens de Malaga et d’autres contrées d’Espagne, désirant récupérer la mémoire d’une de leurs musiques historiques: la Musique Andalouse.

Actuellement, Amin Chaachoo poursuit ses travaux de recherches et ses activités culturelles (Conférences, cours de musique,…) et musicales (Concerts). Un ouvrage en français qui traite de l’histoire, de la théorie et des concepts musicaux andalous est en cours de publication.

CONFÉRENCES

  • La Musique Andalouse Marocaine: Histoire et concepts. Association Tétouan-Asmir. Tétouan, Maroc. 1999.
  • Littérature et poésie dans la Musique Andalouse. Association Tétouan-Asmir. Tétouan, Maroc. 2001.
  • La musique des Mauresques. Centre Casa de Las Columnas. Sévilla, Espagne. 2003.
  • Manifestation des poèmes Mouachah et Zejel dans les mélodies andalouses. Association del Valle. Séville, Espagne. 2003.
  • La Música Andalusí: Historia y Características. Séville. 2004.
  • Les origines de la Musique Andalouse et ses influences après l’ère andalouse. Association Tétouan Asmir (2000).
  • La Música Andalusí. Dos Hermanas (2000)
  • La Música Andalusí. Conceptos. Jornadas de la ONCE (2002). Séville.
  • La Música Andalusí y el Flamenco. Camas, Séville (2003).
  • La Música Andalusí. Historia y Conceptos. Jornadas de Cultura Marroqui à Séville. Hôtel Hesperia. Séville (2005).
  • La Música Andalusí. Antecedentes Históricos del Flamenco. Asociación de Amigos del Legado Andalusí. Casa de las Columnas. Séville (2007).
  • La Música de los Moriscos. Tetuán de las siete Puertas. Tetuán (2009).
  • La musique soufie. Association Alcaruan pour l’art et la créativité. Maison de la Culture. Tétouan 2011
  • Las Características de la Música Morisca. Jornadas culturales « La expulsion de los moriscos de España entre la Investigación y el Diálogo. Historia de las Civilizaciones. Université Abdelmalek Essaadi. Faculté des Lettres. Tétouan, Maroc, 2011.
  • La Musique Andalouse. Conservatoire de Musique de Larache, Maroc. 2014.
  • La production bibliographique en Musique Andalouse – Salon du Livre de Tétouan, Maroc. 2014.
  • La Musique Andalouse. Histoire et caractéristiques. Université Saint Saez. Angers, France. 2014.
  • L’identité perdue de la Musique Andalouse. Université Catholique de l’Ouest. Angers, France. 2014.
  • La identidad perdida de la Música Andalusí. Universidad de Sevilla. Séville, Espagne. 2014.
  • A New Theory for Andalusian Music. Université de New York à Abu Dhabi (NYUAD). 2014.
  • Los orígenes de la Música Andalusí. Ateneo de Mairena. Mairena, Espagne. 2015.
  • El papel del Protectorado Español en el ámbito de la Música Andalusí. Beni Guerfet, Larache, Maroc. 2015.

DSCN3534

P1150638

 

 ARTICLES

  • L’utilisation des techniques d’interprétation instrumentale occidentale dans la Musique Andalouse. Journal de l’Association des Amateurs de la Musique Andalouse au Maroc. Casablanca. 2010
  • El Himno Nacional y la Música Andalusí. Revista « El secreto del olivo ». 08/2011.
  • La Música Andalusí y su destino en Marruecos. Cuadernos de Etnomusicología. 12/2011.
  • Las Características de la Música Morisca. Revista de la Facultad de Letras. Tetouan. 11/2011.

FORMATIONS

  • Cours de musique arabe et andalouse. Académie de Rodrigo de Triana à Séville (Espagne, 2002)
  • Formation en Musique Andalouse. Association Tétouan-Asmir. Tétouan / Maroc, (2002) et (2003).
  • Journées de formation en guitare flamenco et luth andalou. Fondation des Trois Cultures (Séville / Espagne 2012)
  • Cours de Musique Andalouse. Club Tétouan Asmir de la Musique. (Tétouan 2010/2011 et 2011/2012)
  • Cours de formation en Musique Andalouse UNIA. Université Abdelmalek Essaadi (Tétouan / Maroc) et Université de Grenade (Grenade / Espagne), 2010.
  • Cours de formation en Musique Andalouse pour les étudiants de l’Institut de la Galerie Sonore (Angers / France). (Tétouan 2009), (Tétouan, 2010) et (Mdiq 2011).
  • Cours de formation en Musique Andalouse. Centre Maymana. Paris, France. 2015.

P1150733

20141126_190958

 

CONCERTS

  • Festival de la Méditerranée. Algérie.
  • Festival de Carthage. Tunisie.
  • Festival d’Assila. Maroc.
  • Festival de Musique Andalouse de Chefchaouen. Chefchaouen. Maroc.
  • Festival de Musique de Tétouan. Tétouan. Maroc.
  • Festival de Musique Andalouse. Casablanca. Maroc.
  • Festival de Fès de Musique Andalouse. Maroc.
  • Festival de Rabat. Rabat. Maroc.
  • Festival Tarab Tanger. Tanger. Maroc.
  • Festival Andaloussiyat. Maroc.
  • Festival de Fès des Malhoun.
  • Festival des Trois Cultures. Tolède. Espagne.
  • Noches en los jardines del Alcazar. Séville. Espagne.
  • Casa de la Memoria de Al-Andalus. Séville. Espagne.
  • Casa de Sefarad. Córdoba. Espagne.
  • Journées Islamiques. Mertola. Portugal.
  • Festival aux Beaux-Arts. Bruxelles. Belgique.
  • Anvers. Belgique.
  • Institut du Monde Arabe. Paris. France.
  • Festival de Musique Antique. Malaga. Espagne.
  • Fiestas Al-Monfi. Cutar. Espagne.
  • Festival du Maroc. IMA. Paris.
  • Musique Andalouse à Rome. Rome, 2015.

ENREGISTREMENTS AUDIO

  • Benamin. , 2006.
  • Mediterraneos alminares. Caravasar 2007.
  • Músicas de la Memoria. Aljama. , 2007.
  • Contradanza. , 2007.
  • De Nómadas y médinas. Samarcanda. , 2009.
  • La memoria de Oriente. Zéjel. 2013.

PORTADA-DISCO-ZEJEL-297x300 portada

 

ENREGISTREMENTS VIDEO

– Chada al-Alhan. Programme musical. Radio Télévision Marocaine. 2010.

– Un documentaire sur la musique andalouse pour la Radio Télévision Espagnole, 2002.

– Programme sur l’immigration marocaine en Espagne. Séville, 2005.

– CD-ROM sur la Musique du Monde. Ministère de l’Education Nationale de la France. Université catholique de Rennes, France.

– Documentaire sur le patrimoine andalou : Chaine Al-Jazeera, 2009.

– Documentaires pour la Radio Télévision Espagnole. Madrid, 2011.

OUVRAGES

La Musique Andalouse Marocaine – al-Ála. Histoire – Concepts – Théorie musicale (en langue arabe).

al-Mosiqa al-Andalosiya al-Magribiya

La Musique Andalouse Marocaine est le fruit de plusieurs siècles de coexistence entre la civilisation arabo-islamique et la civilisation ibérique chrétienne avec ses composants romains et byzantins. La société andalouse a produit une musique caractérisée par sa richesse et par la profondeur de ses mélodies et poèmes.

Aujourd’hui, face aux graves carences subies par la Musique Andalouse quant à son histoire et sa théorie, il s’avère que l’unique chemin efficace pour récupérer son histoire et ses règles musicales est l’étude sociologique, historique et musicologique des manifestations culturelles de tous les peuples en relation avec le peuple andalou, ibérique, européen, arabe et byzantin.

Cet effort de recherche a permis de récupérer une importante somme d’informations et de la synthétiser suivant quatre axes:

1. Une histoire de la Musique Andalouse qui comprend non seulement la musique arabe et la musique marocaine, mais aussi la musique ibérique, musique fondamentale dans sa genèse et son développement.

2. Des concepts propres à la musique andalouse: Les effets de la musique sur l’homme à différents niveaux, la position de l’Islam vis-à-vis de la Musique Andalouse, définitions d’éléments constitutifs de la musique andalouse, etc.

3. Une théorie musicale andalouse complète, qui explique, justifie et rend possible l’analyse de ses mélodies, modes et rythmes. Il s’agit de la première théorie musicale andalouse qui voit le jour depuis la disparition d’al-Andalou.

4. Une critique de la réalité contemporaine de la Musique Andalouse.

Le livre a été finaliste au Prix du livre Sheikh Zayed 2012 (Émirats Arabes Unis).

La Música Andalusí – Al-Ala. Historia – Conceptos – Teoría musical (en langue espagnole)

Libros0022

Traité sur la Musique Andalouse qui détaille son histoire, ses concepts et sa théorie musicale. L’ouvrage a remporté le Primer Premio Internacional de Estudios andalusíes y moriscos Villa de Frigiliana 2011 (Frigiliana, Malaga, Espagne).

La Musique Hispano-arabe, al-Ala (en langue française)

La musique Hispano-arabe, al-Ala
Ouvrage qui englobe les dernières recherches de l’auteur et qui intègre, non seulement les composantes historiques, conceptuelles et théoriques, mais également la sociologie de la musique andalouse, l’aspect ésotérique et une critique globale de son état actuel.

 

CONTACT

AMIN CHAACHOO

Téléphones

Maroc : 00.212.661.45.72.60

Espagne : 00.34.646.86.02.75

E-mail

chaachooamin@gmail.com

Site Web

https://www.musicandalus.com

Espace auteur sur L’Harmattan
http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=auteurs&obj=artiste&no=30754

Facebook

Amin Chaachoo

Groupe : Música andalusí de Tetuán  https://www.facebook.com/groups/Musicandatet/

Festival

INTRODUCTION
PLAN DE FORMATION
CONTENU DE LA FORMATION
INSCRIPTION

Laisser un commentaire